degemer_accueil

KELEIER

ACTUALITS

c'hwi a ganoLe Crowdfunding de C'hwi a gano est lancé ! Bec'h dezhi, loc'het eo crowfunding C'hwi a gano !
On a besoin de vous pour finaliser le projet ! Sikourit ac'hanomp da gas da benn raktres gwellañ ar bloavezh 2019.
On a un mois pour y arriver ! N'eo ket kalz, ret eo bezañ efedus ;)


C’est quoi, C’hwi a gano ?

C’hwi a gano est une web-série de fiction en breton (sous-titrée en français) réalisée par Justine Morvan et Perynn Bleunven. Elle s’inspire des teen-movies américains et suit les tribulations de Lili dans son lycée artistique. Une première saison auto-produite est sortie en 2016 sur internet, elle compte cinq épisodes de dix minutes.

Raktres film kentañ Perynn ha Justine eo bet. Ar c'hoant sevel un dra bennak nevez e brezhoneg a oa ganto, ar c'hoant ivez da ziskouez ul lise en defe plijet dezho : arzoù, kalz emrenerezh... Un doare e oa ivez da lakaat war-wel ar c'han, o zachenn arzel orin. C'hwi a gano a oa e-touez gwellañ krouidigezhioù kleweled brezhonek 2016.

Quelques infos pour vous convaincre de nous aider :

  • Vous pouvez donner en toute sécurité sur le le site de Kengo. Vous devez pour cela créer un compte sur le site.
  • Si vraiment vous avez une aversion définitive pour le paiement en ligne, on peut recevoir des chèques à l'adresse suivante : C'hwi a gano, 14 rue des 3 frères Leroy, 29860 Plabennec.
  • Si jamais nous n'atteignons pas le montant demandé, vous serez intégralement remboursés.
  • Ce don est éligible à déduction fiscale dans le cadre des dons aux associations.

Voici le lien vers le projet sur Kengo

Mersi bras deoc'h,
Justine ha Perynn

KELEIER

ACTUALITS

Fach peut garder son tilde

fañchAprès de longs mois d’attente pour les parents du petit Fañch, né le 11 mai 2017, le verdict est enfin rendu : leur fils pourra garder son tilde. La cour d’appel de Rennes leur a donné raison par un arrêt publié le 19 novembre. Heureuse conclusion donc, pour une affaire qui aura suscité beaucoup d’engouement et de soutien dans toute la Bretagne.

Ci-dessous, le communiqué de Kevre Breizh:

 

KEMENNADENN – COMMUNIQUÉ

Trec'h Fañch e Lez Galv Roazhon, ur c'hammed aroueziel evit anaoudegezh al liessegezh sevenadurel.

Saludiñ a ra Kevre Breizh trec'h tud Fañch o deus bet ar youl da zifenn o gwir a-enep ur velestradurezh jakobin oc'h ober fae diabeg hag en un doare dizegemerus war identelezh personel an dud, hag en tu-hont war sevenadur ar Vro.

Saludiñ a ra ivez Kevre Breizh dizalc'hted Lez Galv Roazhon, diazezet war bemp departamant Breizh, e-keñver an urzhioù roet dre ur c'helc'hlizher a-berzh minister ar Justis.

Ma ne dalv an diviz-se hiziv an deiz nemet evit anaoudegezh an “ñ”, e embann Kevre Breizh e c'hell bezañ an trec'h-se ur c'hammed bihan kentañ, met unan a-bouez evit anaoudegezh ar yezhoù hag ar sevenadurioù war zachenn ar Republik c'hall. Gervel a ra da genderc'hel a zevri da stourm evit ar gwirioù sevenadurel hag ar yezhoù e Breizh hag e lec'h all.

La victoire de Fañch à la Cour d'appel de Rennes, un pas symbolique pour la reconnaissance de la diversité culturelle

Kevre Breizh salue la victoire symbolique des parents de Fañch qui ont voulu faire reconnaître leur droit face à une administration ultrajacobine méprisant de façon arbitraire et scandaleuse l'expression de leur identité personnelle et au-delà celle de leur culture bretonne.

Kevre Breizh salue aussi l'indépendance de la Cour d'appel de Rennes qui couvre les cinq départements bretons, par rapport aux instructions d'une simple circulaire du ministère de la justice.

Si aujourd'hui, la décision de la Cour d'appel de Rennes ne concerne que la reconnaissance du “ñ”, Kevre Breizh souligne que cette victoire peut être un premier petit pas, mais un pas important pour la reconnaissance effective de la diversité des langues et des cultures sur le territoire de la République française. Elle appelle à la poursuite de l'action pour les droits culturels et linguistiques en Bretagne et ailleurs.

KELEIER

ACTUALITS

Brezhoneg en arvar : lizher d'ar Rannvro

(Cliquer sur le texte pour le télécharger en français et breton en pdf)

p1p2

KELEIER

ACTUALITS

Plaques de rue en breton à Nantes, à Rennes… Et à Brest, on commence quand ?

Plaques rue 1  Plaques rue 2
Nantes et Rennes se sont mis au bilingue ! Pas Brest

En présence des élus et en particulier de M. Yann Guével, adjoint référent représentant le maire M. François Cuillandre et de M. Pierre Guézennec, conseiller municipal, la Ville de Brest, labellisée au niveau 1, s'engageait à prendre les mesures adéquates pour parvenir au niveau 2 de la charte "Ya d'ar brezhoneg". Lena Louarn, vice-présidente du Conseil régional de Bretagne et présidente de l'Ofis ar Brezhoneg apportait à la Ville l'appui de l'Office public de la langue bretonne et de l'instance régionale.

Une des mesures emblématiques annoncées : la mise en bilingue des plaques de rue installées dans les nouveaux quartiers (Fontaine Margot, Capucins etc.).

Nombre de villes de Bretagne ont d'ores et déjà délibérément fait ce choix, et pas seulement en Basse-Bretagne : tout le centre de Rennes est déjà pourvu et à Nantes ce ne sont pas moins de… 127 plaques qui ont été installées depuis l'an passé, dans tout le centre historique et aussi aux alentours des écoles bilingues breton-français !

Aux Capucins, la médiathèque, le téléphérique et les ateliers donnent désormais toute sa place au breton, langue de nos parents et aujourd'hui de nos enfants, véritable espoir pour le futur. Partout, la demande sociale s'affirme et le rôle du breton comme outil de singularité positive et de cohésion sociétale se voit partout mis en évidence.

Le bureau et les membres de SKED, qui regroupe plus de cinquante associations actives sur tous les terrains de la culture bretonne, souhaitent voir démarrer rapidement maintenant cette "bilinguisation" de nos rues. En-dehors de la zone du polder au Moulin Blanc, elle ne paraît malheureusement pas avoir encore démarré et une nouvelle rue (Antoine Prigent) vient même d'être inaugurée au Stang-Alar, aux plaques malheureusement seulement monolingues.

Comme à Rennes et à Nantes, il nous faut des plaques bilingues pour les nouvelles rues et au fur-et-à mesure du renouvellement des plaques pour les anciennes.

Il y va de l'image de notre ville, ce promontoire marin tout à la fois novateur et enraciné.

SKED sera bien sûr toujours présent pour soutenir et renforcer ce beau chantier.

 

 

Pierre FOUREL & Bernard GESTIN,

co-Présidents

KELEIER

ACTUALITS

 Le Comité Académique de l’Enseignement Catholique de Bretagne (CAEC) est heureux de vous présenter « apprendre-en-breton », un site internet né le 17 septembre 2018. Vous pouvez lui rendre visite à l’adresse suivante :www.apprendre-en-breton.bzh  

Ce site vient répondre à une volonté régionale de :

  • Promouvoir et valoriser nos filières bilingues en mettant en lumière les pratiques professionnelles, les initiatives locales, l’innovation et l’expérimentation pédagogiques
  • Informer les parents
  • Fédérer les filières, développer le réseau

Chacun à votre manière, vous faites vivre nos filières bilingues, c’est pourquoi nous vous invitons dès à présent à diffuser le lien et/ou les affiches au sein de votre réseau. Vous pouvez également nous rejoindre sur les réseaux sociaux et particulièrement via twitter (@EC_Bretagne).

N’hésitez pas à nous faire remonter toutes vos actualités au cours desquels la langue bretonne est mise à l’honneur.

Contact : Yann VERNEY (coordinateur régional langue bretonne) yann.verney@e-c.bzh /Océane LE GOFF (chargée de communication au CAEC) oceane.legoff@e-c.bzh

---

Laouen eo Poellgor Akademiezh ar Gelennadurezh Katolik e Breizh da ginnig deoc’h « apprendre-en-breton », ul lec’hienn internet, bet ganet d’ar 17 a viz gwengolo 2018. Gellit a rit teurel ur sell warnañ diwar vremañ en ur glikañ war : www.apprendre-en-breton.bzh   

Krouet eo bet al lec’hienn rak fellout a ra deomp  

  • Ober hon pep gwellañ evit reiñ da welet an doareoù-kelenn, ar menozioù kavet e pep korn a Vreizh, ar gelenn a-hiziv hag hini warc’hoazh
  • Reiñ keloù a-bep-seurt d’ar gerent (a-denn d’an divyezhegezh, d’ar brezhoneg, d’ar Gelennadurezh Katolik, hag-all)
  • Ober deus hon skolioù, skolajoù ha liseoù divyezheg ur rouedad kreñv hag unanet

A-drugarez deoc’h e c’hell hon hentadoù bevañ ha mont war gresk a vloaz da vloaz, setu perak e c’houlennomp gant pep hini ac’hanoc’h da skignañ liamm al lec’hienn pe/hag ar skritell e-touez hor rouedad.

Tu zo deoc’h hon c’havout war Twitter ivez : twitter (@EC_Bretagne).

Arabat kaout aon da gemenn deomp ar pezh a vez  aozet en-dro deoc’h koulz ma vez ul liamm gant ar brezhoneg pe an divyezhegezh.

 

KELEIER

ACTUALITS

Skritell kerentiezh duged Breizh brezhoneg-galleg / Poster gnalogie des ducs de Bretagne breton-franais

Skritell kerentiezh breizh

Kreizenn Istor Breizh a zo laouen da ginnig deoc'h he embannadenn nevez: gerentiezh roueed ha duged Breizh. Skritell bras 66.5sm x 99.5sm. Tu ha du brezhoneg-galleg. Gant an enklaskoù istorel o emdreiñ, pouezus e oa embann ur gerentiezh breizhat tost d'ar wirionez. Pouezus e oa ivez sevel unan e brezhoneg, dre ma ne oa hini ebet. Divizet eo bet ober ur priz evit reiñ lañs d'ar produ, setu betek an 1 a viz Here e vo tu deoc'h tapout ar skritell evit 13€ gant mizoù-kas er priz ivez e plas 10€ + 6.40€ ar mizoù kas. Setu ar paper urzhiadiñ dindan, mod all ez eus tu deoc'h mont war lec'hienn Kreizenn Istor Breizh.

Pellgargit ivez ar paper urzhiadiñ.

Skritell kerentiezh breizh e galleg

 

Le Centre d'Histoire de Bretagne a le plaisir de vous apprendre la mise en vente de la nouvelle publication du  : la généalogie des rois et ducs de Bretagne (images ci-dessous). Grand poster format 66.5 cm x 99.5 cm. Finition pélliculage brillant. Recto-verso breton-français. La recherche historique évoluant, il était nécessaire et même urgent de publier une généalogie la plus proche de la réalité historique bretonne. Par ailleurs, il a paru essentiel de publier une version en breton car il n’en existait aucune. Il a été décidé d’un prix de lancement exceptionnel jusqu’au 1er octobre 2018. 13 euros frais postaux inclus à la place de 10 euros + 6.40 de frais postaux. Voir le bon de commande ci-joint ou vous pouvez vous rendre sur le site du Centre d'Histoire de Bretagne.

Télécharger aussi le bon de commande.

KELEIER

ACTUALITS

Label 1 d'ar Garta Ya d'ar brezhoneg e Brest ! / Label 1 de la charte Ya d'ar brezhoneg Brest !

Logo ya d'ar brezhonegTost 12 vloaz goude bezañ sinet ar garta, kumun Brest a zo o paouez reseviñ al label 1 da Ya d'ar Brezhoneg. Krouet ha kroget e 2001 e Karaez gant 178 gevredigezh er raktres bloavezh european ar yezhoù, lakaet eo e plas e Breizh a-bez, a-benn lakaat da greskiñ ar brezhoneg er vuhez pemdeziek, ez fed klevet, gwelet ha komz. Lakaet eo bet ar garta e plas e 2006 e Brest.

Evit keñveriañ, Roazhon a zo gant al label 1 abaoe 2008 ha war-zu al label 2 emañ abaoe 2014. Naoned az a war-zu al label 1 abaoe 2013.
Label 1, petra eo ?
Al label 1 a zo ul live da dizhout gant ar c'hêriadenn a-benn brudañ ar brezhoneg. Evit en ober, 40 obererezh a zo bet lakaet e plas. Ret eo lakaat e plas 5 diouti a-benn tapout al label 1.
Evit al label 2: 10 obererezh
Evit al label 3: 15 obererezh
Evit al label 4: 30 obererezh

Abaoe 7 a viz Kerzu 2017, diouzh kinnig eiler ar maer Yann Guével, a zo e karg lakaat e plas ar panellerezh divyezhek hag ar garta, Brest az a war-zu al label 2. Met evit en ober, 7 obererezh a zo rediet:

  • Lakaat e plas panelloù divyezhek da bep mont tre ha mont maez ar gumuniezh.
  • Sikour arc'hantel pe teknikel staliadur pe diorren un hentad divyezhek er gumun.
  • Lakaat e plas kentelioù tañva d'ar brezhoneg el lec'hioù degemer ar vugaligoù (Magouri, erlec'h skoazellerez-mamm,...)
  • Ambrougan pep klas divyezhek ar skolioù publik gant ur gwazour tiriadel arbennik ar skolioù-mamm (GWATASM)
  • Pedadennoù divyezhek evit ar manifestadegoù sevenadurel aozet gant an ti-kêr.
  • Kemennadenn an ti-kêr divyezhek
  • Kemer e kont ar varregezh "brezhoneg" evit tuta animatourien (er c'hreizennoù sokiosevenadurel, kreizennoù dudi, kreizennoù vakañsoù,...)

Ur bazenn gentañ evit mont pelloc'h an holl asambles !

Ya d'ar brezhoneg e Brest

Presque 12 ans après avoir signé les engagements de la Charte, la commune de Brest vient d’obtenir le niveau 1 du label Ya d’ar brezhoneg. Crée et mise en place à Carhaix en 2001 par 178 associations dans le cadre de l'année européenne des langues, elle est mise en place dans toute la Bretagne, dans le but de promouvoir le breton dans la vie commune, aussi bien visuellement qu'à l'écoute et au parlé. Elle a été mise en place à Brest en 2006.

Label 1, qu'est-ce que c'est ?
Le Label 1 est un niveau à atteindre par une ville, dans le but de promouvoir le breton. Pour ce faire, 40 actions ont été mises en place dans ce but. Il faut en atteindre 5 afin de bénéficier du label 1.
Label 2: 10 actions
Label 3: 15 actions
Label 4: 30 actions.

En comparaison, Rennes est label niveau 1 depuis janvier 2008 et est engagée vers le niveau 2 depuis 2014. Nantes a pris les engagements vers le niveau 1 en 2013.

Depuis 2014, l’adjoint au maire Yann Guével est chargé de la mise en place de la signalétique bilingue et de la charte Ya d’ar brezhoneg. Le 7 décembre 2017, le conseil municipal a validé sa proposition de s’engager vers le niveau 2.

Cela comprend notamment 7 actions obligatoires :

Mise en place de panneaux bilingues aux entrées et sorties de la commune
Aide financière et/ou technique à l’installation ou au développement d’une filière bilingue dans la commune
Mettre en place des séances d’initiation au breton dans les lieux d’accueil de la petite enfance (crèches, relais d’assistantes maternelles…)
Doter les classes bilingues des écoles publiques d’ATSEM bilingues
Cartons d’invitation bilingues pour les manifestations culturelles organisées par la mairie
Message bilingue sur le répondeur de la mairie
Prendre en compte la compétence « langue bretonne » lors du recrutement d’animateurs (dans les centres socioculturels, les centres de loisirs, les centres de vacances…).

C'est un premier pas très positif pour aller plus loin, tous ensemble, dans la promotion du breton sur notre territoire !

 


SKED — Ti ar brezhoneg
ha sevenadur Breizh

pgz. 02 98 80 26 71
Skrivañ deomp / Nous écrire

SKED — Maison de la langue
et de la culture bretonnes

18 Straed Duguay-Trouin
29200 Brest